Journal alimentaire 23/04/2016

J’ai presque vécu un coma gastronomique, ne serait-ce que ce phénomène médical n’est pas encore officiellement reconnu.

Hier était une journée de congé bien remplie. Le genre de congé qui te vide plus ta batterie qu’un congé devrait le faire, par définition. Ce journal prouve, de plus, que mon estomac a aussi été bien rempli!

Déjeuner no 1

La température était magnifique et j’avais une folle envie d’aller faire du vélo. L’été dernier, je voulais sortir mon vélo au moins une fois par semaine et je ne l’ai sorti qu’une fois quelque part au mois d’août. Cette année, j’ai bien l’intention d’user mes pneus (on s’en reparlera en septembre, ma vieille)! Je suis pleine de bonnes intentions.

Puisque la journée était déjà bien entamée, je n’avais pas le temps de digérer avant de partir, mais il n’était pas non plus intelligent de partir l’estomac vide. J’ai donc grignoté une orange et bu la moitié restante d’un jus acheté à l’épicerie.

Quartiers d'orange et jus

J’ai ensuite gonflé mes pneus de vélo et je suis partie vers l’inconnu, le vent dans le dos, en me disant «merde, j’vais l’avoir dans la face pour revenir», mais quand même heureuse. 😛

Arbres

Fille à vélo

Piste cyclable

J’ai pédalé un peu plus d’une heure et en appliquant une formule mathématique très complexe aux panneaux indicateurs croisés, je pense avoir fait environ 12 km.

Déjeuner no 2

En arrivant, je grognais de faim et ayant acheté, la veille, un mélange pour bol d’açai, j’avais très envie de l’essayer. J’ai donc préparer un granola express puisque j’était un peu à court de garnitures.

Granola au beurre d'arachide

La purée d’açai vient en emballage individuel et j’ai suivi le mode de préparation suggéré. Puisque chaque portion revient à 3$ et que plusieurs chez nos voisins sudistes sont pâmés devant ce produit, j’avais de grosses attentes.

Bol daçai

Tout d’abord, la portion individuelle est absolument farfelue, j’en donc utilisé deux. Je n’ai pas mélangé la purée à autre chose, outre un peu de lait de coco, tel qu’indiqué dans les instructions. Le goût était beaucoup plus amer que sucré. J’étais déçue. J’avais encore faim.

Je me suis résignée à manger mon granola avec une pomme.

Collation/Diner

Il était prévu que l’on rejoigne quelques personnes dans le Vieux-Québec, mais un imbroglio au niveau de l’heure de rencontre nous a mis un peu de pression et j’ai donc mangé sur le pouce/dans le char. Une galette de pomme de terre au four et un reste de fèves. J’étais déjà plus heureuse qu’après mon bol d’açai.

Fèves et pommes de terre

Souper

Pour le souper, on a mené notre groupe au Pub Chez Murphy’s. Un cocktail, quelques frites et une pizza plus tard, j’étais sur le point d’imploser.

Vous n’êtes pas sans savoir à quel point j’avais hâte de goûter leur pizza sur pain plat et laissez-moi vous dire qu’elle était délicieuse. La croûte est excellente et a un goût très homemade. Elle était garnie d’un mélange de légumes grillés, d’olives noires, de tomates séchées et d’une délicieuse sauce tomate. Décidément, il n’y a rien de décevant Chez Murphy’s.

Pizza Chez Murphys

Notez que les portions sont très généreuses…Il n’est pas impossible que vous repartiez avec des restes. Si votre appétit n’est pas assez grand pour vous donner l’impression que vous vous auto-digérez, il est possible qu’une simple entrée vous suffise.

Fin de soirée

Rien ne conclue mieux une journée dans le Vieux-Québec qu’une queue de castor! Faim, pas faim. La classique et la classique avec du citron sont végétaliennes du moment où vous les commandez sans beurre.

Queue de castor


Ceci n’était pas un cheat day. Puisque je mange généralement de façon équilibrée et très instinctevement, je n’ai pas de rage d’abus et je ne me réserve pas non plus de jour pour abuser. Il y a simplement des jours où j’abuse! 😛

Namaste!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *