Journal alimentaire 28/05/2016

Les deux dernières fin de semaine ont été un peu folles, mais ça ne m’a pas empêché de manger.

Le printemps (voire l’été) ayant officiellement pointé son nez avec des températures plus que clémentes et de belles journées ensoleillées, les quelques derniers jours ont été dédiés à réparer les dégâts de l’hiver sur le terrain et refaire un set-up de terrassement potable.

Le plus gros a été fait lors de la longue fin de semaine de la fête de la reine, mais il restait quelques petits détails à fignoler. Voici donc ce que j’ai mangé entre deux pelletés de terre!

Déjeuner

Tout le monde s’est levé à une heure très respectable permettant ainsi qu’on commence à travailler avant le zénith, moment où il y a possibilité de combustion instantanée. Avant tout, un grand verre d’eau et un smoothie parce qu’on est jamais assez hydraté.

Smoothie choco-banane et verre d'eau

Dans le smoothie, il y a quatre bananes, du lait d’amande et coco, du cacao et un peu de protéines en poudre.

Diner

Une fois mon estomac plein de liquide, on a pu commencer les travaux. Il ne restait en fait qu’à fignoler une plate-bande et faire le jardin.

Plate-bande

Jardin

Le plant de tomates cerises est d’ailleurs parti en peur et nous offre déjà d’excellentes tomates. Le seul problème, c’est qu’elle sont si savoureuses qu’on les mange à mesure. Aucune chance d’en faire une recette. #sorrynotsorry.

Tomate cerise

Tant qu’à y être, on a également déplacer un cèdre obèse, m’offrant ainsi l’expérience magique de la démangeaison allergique sur les avant-bras. Gratisss.

J’aime les cèdres. Tant qu’ils ne me touchent pas. Notre relation est platonique.

Après ces quelques efforts, on a dîné avec une assiette de haricots noirs accompagnés de galettes de pommes de terre et de tomates.

Haricots noirs avec pommes de terre et tomates

Souper

On a terminé cette autre journée de labeur avec un petit arrêt café avant d’aller chercher une ordre de sushi, mangés sur le coin du table dans un camping où y’avait ben du monde heureux!

Café glacé

Sushis


Voilà qui conclue une autre journée typique de repas végétaliens qui, je l’espère, vous inspirera!

Votre avis? Ça semble être difficile d’être végétalien au quotidien?

Namaste!

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *