Les pieds dans l’eau

Ça peut être intimidant de voyager lorsqu’on ne mange pas comme tout le monde. Encore plus quand on sait (ou croit) que notre destination n’est pas la plus su’a coche côté option végétalienne!

Heureusement que je suis là pour éclairer vos lanternes 😛 .

Récit d’une escapade dans le bas du fleuve…

Eau

J’adore aller dans le Bas-St-Laurent…On y trouve quelque chose de reposant, d’apaisant et de sain qu’il n’y a pas ailleurs.

Avec l’automne, les couleurs sont aussi incroyables. Après plusieurs semaines de fondage de cerveau, c’était plus que logique d’aller y passer quelques jours, question de recharger la batterie pour d’éventuelles semaines de fondage de cerveau…

Feuillage d'automne

C’est donc le cœur léger que nous avons paqueté le char, embarqué le chien et roulé jusqu’à Rivière-du-Loup. Par la vieille route. C’était un peu long. Et inutile parce que le soleil se couche à l’heure du souper, donc pas vraiment de paysage devant lequel s’émerveiller.

Souper jour 1

Nous sommes arrivés en soirée, un peu fatigués et les fesses endolories. L’option la plus logique était Subway. Puisque j’avais envie de plus qu’un shit load de légumes dans un pain, nous avons fait escale au IGA Extra. Surprise, surprise…En plus des traditionnels produits Yves que l’on retrouve généralement sous cette bannière, il y avait une TRÈS intéressante sélection de produits végétaliens : pizza, fromages, mayonnaise…

Un 12 pouces plus tard, dodo.

Déjeuner jour 2

L’hôtel qui nous faisait office de chaumière pour notre périple abritait également deux restaurants et nous avons choisi La Verrière pour notre premier déjeuner de vacanciers. Déjeuner à l’hôtel semble pire que c’est…Le menu offre généralement du gruau et des fruits frais. Il n’y a qu’à demander sans lait pour le gruau. Informez-vous aussi pour les p’tites patates déjeuner…Elles peuvent être simplement cuites dans l’huile et sont toujours réconfortantes!

Déjeuner gruau et fruits frais

Diner jour 2

Le planning du voyage était concis : ne rien faire. Par rien faire, j’entends marcher avec le chien, aller dans le spa, manger et dormir. Ok…c’est pas tant rien faire, mais c’est moins que d’habitude!

Après une courte recherche sur Happy Cow, nous nous sommes arrêtés à L’Espace Vita pour diner. C’est un petit restaurant charmant qui n’utilise, entre autre, aucun produit laitier et offre des produits d’épicerie et d’entretien ainsi que des repas à manger sur place ou pour emporter. La sélection de mets inclue des produits avec viande et d’autres complètement végétaliens. Chose qui élimine le facteur «casse-pied» parfois ressenti par vos amis qui mangent n’importe quoi, mais qui fait découvrir autre chose que McDo…mettons.

Même si le sandwich contient de la viande, la mayonnaise et le fromage utilisés restent végétaliens, ce qui est sympathique.

Espace Vita

Pour une quinzaine de dollars, j’ai eu une soupe à la courge, un sandwich au végé-pâté et une galette au chocolat pour dessert.

Bol de soupe

Sandwich au végé pâté

Ce n’était pas le plus gros sandwich ever…Pour le prix, j’aurais apprécié un peu plus, mais ça reste très bien dans l’ensemble.

Souper jour 2

Pour le souper, nous avons pris place au bar du Rialto, autre restaurant de l’hôtel. Le menu est varié et offre quelques options végétariennes…que j’ai gaiement végétalisées! Je me suis régalée de leur pâtes amorino! C’était un simple mélange de légumes avec de l’huile d’olive. Simple, efficace et délicieux. La portion était plus que généreuse. Je suis partie avec mon doggy bag. Pas de gaspillage!

Pâtes amorino

Déjeuner jour 3

Bien que délicieux, le déjeuner au restaurant de l’hôtel était…disons…hors de prix! Nos estomacs vides se sont donc rabattus sur le vieux et fidèle Tim Horton. Un bagel douze grains sans beurre ni fromage à la crème, avec beurre d’arachide et un jus d’orange. Je dois dire que, pour la première fois de ma vie, mon bagel était parfaitement grillé et non à moitié brûlé.

Euphorie!

Dîner jour 3

Nous avons plus collationné que dîné…Après un certain temps à se balader dans la réserve de la faune de la Baie de l’Isle-Verte, nous avons grignoté des carottes du jardin et quelques jujubes Squish.

Avec de l’eau en masse.

Souper jour 3

Dernier souper du périple, le départ étant prévu pour le lendemain matin. Nous avons fait préparer nos repas que nous avons mangés dans la chambre. Parce que #yolo.

Pour ma part, j’ai pris un spaghetti aux légumes grillés. Les légumes étaient les mêmes qu’au Rialto à 99.9%, mais étaient servis avec une très bonne sauce tomate. Encore une fois, la portion était limite ridicule, ce qui n’est pas une mauvaise chose!

Pâtes aux légumes grillés


Voilà! Même en allant dans une région que je croyais peu propice au végétalisme, je me suis régalée et j’ai mangé plus qu’à ma faim! Comme quoi il ne faut jamais rien sous-estimer!

10 réflexions au sujet de « Les pieds dans l’eau »

  1. Oh! Tu es allée chez Espace Vita!! J’étais tellement contente de voir qu’un endroit du genre ouvrait ses portes à RDL. Je compte bien y arrêter la prochaine fois que je serai dans le coin.
    Oui, le IGA est vraiment bien avec le petit Rachelle-Béry à l’intérieur. Avant, il y avait aussi un magasin d’alimentation naturelle (Le panier vert?), mais il a fermé ses portes.
    Ce n’était pas des pâtes fraîches au Rialto? J’ai toujours peur dans les restaurants fancy. Il m’est souvent arrivé de me faire répondre par la serveuse, sur un ton rassurant, qu’ils avaient de bonnes pâtes fraîches…
    Tu n’es pas allée à Notre-Dame-du-Portage? Il est censé y avoir un resto végane maintenant. Incroyable!

    Répondre

    1. Non, le Panier vert a fermé depuis plusieurs années. Il y a un magasin de produits en vrac maintenant.
      C’est la Bette à Cath à Notre-Dame-du-Portage, il faut s’y arrêter quand tu viendras dans la Bas-du-Fleuve!

      Répondre

    2. J’ai vérifié auprès de la serveuse du Rialto et elle m’a bien confirmé qu’ils utilisaient des pâtes sèches ne contenant pas d’oeufs, donc pas de souci!
      J’avais très envie de faire escale à Notre-Dame-du-Portage, mais le planning en a décidé autrement…j’vais être obligée d’y retourner! 😛

      Répondre

  2. He he! J’étais curieuse de connaître tes découvertes culinaires à RDL! J’y travaille et donc y prends de temps en temps mes lunchs. Par contre j’y fais mon épicerie et je suis très contente du IGA! Et surprise la semaine dernière : le Maxi a aussi maintenant toute une allée de produits végé-végan-friendly (congelés, noix, produits sanitaires, etc.), un Rachel Berry d’un autre genre!
    J’ai été pas mal déçue de l’Espace Vita qui faisait grand bruit avant son ouverture … Par contre pour tes déjeuners tu aurais aimé La brûlerie de l’est avec toutes ses options de breuvages aux laits végétaux, mais aussi pour le dîner c’est super, différentes options vegan. Au souper tu essayeras la prochaine fois le café L’Innocent, options végé-végan.
    Enfin, oui, il faudra s’arrêter à Notre-Dame-du-Portage chez la Bette à Cath, dans le presbytère. Tout est végétalien chez elle. C’est une cuisinière hors paire! Et c’est ma pusher de boules d’énergie pour mes collations sportives!

    Répondre

    1. Effectivement, Maxi est un petit trésor caché…Dans mon coin, il a une sélection de produits BEAUCOUP plus intéressante que IGA!

      Merci pour toutes tes bonnes suggestions! Je vais les essayer sans faute!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *