Nutrition-confusion

L’autre jour, mes parents m’ont fait lire un article qui disait que le sirop d’agave était du poison. C’est alors que j’ai perdu la foi.

Depuis des années, la nutrition laisse entrevoir un visage à deux faces…il n’y a qu’a penser aux œufs. Il y a quelques années, il fallait les éviter comme la peste. Dernièrement, on nous a convaincu que les gens actifs devraient en consommer un par jour parce que c’est soi disant bon pour eux. Le brocoli a déjà été cancérigène. McDonald commandite un shitload d’événements sportifs…comme si c’était crédible. Devant autant de contradictions, on en perd notre latin. Comment savoir qui croire et qui ne pas croire? Je ne suis jamais si peu convaincue que devant une nutritionniste en surpoids, no offense…

Bokech

Ça m’a fait réfléchir…Pourquoi sommes-nous constamment bombarder d’informations sur la nutrition et de quel droit nous laissons-nous si facilement dicter ce qui est bon ou pas pour nous? Il est fréquent d’entendre que l’alimentation végétalienne est restrictive, mais si on appliquait tous les conseils nutritionnels qu’on entend, je doute qu’il reste quoi que ce soit dans notre assiette.

Ce qui est potentiellement inquiétant, c’est que ce bombardement d’informations nous rendent complètement blasés. Si personne ne s’entend sur ce qui est bon et mauvais, à quoi bon se forcer puisque d’un point de vue ou d’un autre, on fait fausse route? Finalement, on baisse les bras et on mange n’importe quoi, en se disant que, de toute façon, il faut bien mourir de quelque chose. Pourtant, avec notre mode de vie actuel et notre état de santé qui empire de génération en génération, il est probablement dans notre intérêt de faire un effort.

En plus d’être enseveli de théories discutables, plus souvent qu’autrement, on s’aperçoit rapidement que l’information qui nous est fournie est beaucoup trop souvent biaisée et ce n’est même plus subtil. La fédération des producteurs de bœuf ne vous dira jamais que le bœuf contient du cholestérol qui est mauvais pour vous et l’industrie laitière vous fera croire à perpétuité que le lait est votre seule porte de sortie concernant le calcium. Quand un médecin semble finalement nous dire quelque chose de sensé, on finit  par découvrir que ces dernières études ont été financées par telle ou telle compagnie et qu’il déguise finalement une belle grosse commandite. On est baisé.

C’est comme si on était en sens inverse dans un one way…il n’y a pas vraiment d’issu. Une chose est certaine, par contre. Il y a un lien direct entre ce que nous mangeons et comment nous nous sentons. Comparez votre feeeling  après un déjeuner du bûcheron-camionneur et après un grand smoothie pour le fun…

J’ai l’impression qu’on en vient à se manquer de respect. Certes, on se sent peut-être heureux dans sa tête après un trio Big Mac…mais sérieusement, on n’a donné à notre corps à peu près rien de ce qu’il a besoin.  Il n’y a qu’à penser à la cigarette. On sait que c’est mauvais, que ça rend des gens malades, que certains (plusieurs) en meurent. On sait pourtant ce qui en est…

On est si influencé par les diètes miracles, le nouveau super-aliment qui rend invincible, les campagnes pro-acceptation de son corps, qu’on en a perdu notre intuition, on est confus et avec raison! Avons-nous vraiment besoin que quelqu’un nous dise quoi manger et ne pas manger, sommes-nous si peu autonomes? À mon avis, on se sentirait probablement tous mieux si on se fiait à notre instinct. Vous savez, le petit frère du gros bon sens?

Même dans l’univers du végétalisme, il y a une panoplie de «diètes» différentes possédant chacunes des règles strictes à respecter…On en perd presque le plaisir de manger. Parce que oui, manger devrait aussi être un plaisir, en plus d’assurer votre survie.

Puisque vos bonnes résolutions ont probablement déjà pris le bord, pourquoi ne pas plutôt décider qu’en 2016, vous vous respectez et vous faites confiance à votre instinct pour savoir ce qui est bon pour vous? Écouter son corps plutôt que l’info-pub du canal 4?

Pourquoi ne pas faire de 2016 l’année de la nutrition intuitive?

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *