Végéta-quoi?

Oh my…sentier abrupte et pénible de la définition, te voici.

J’suis moi-même parfois mêlée dans les définitions, alors j’ai tenté de créer un p’tit lexique du monde des mangeurs de plantes, suite à une recherche exhaustive sur 1.2 millions de site qui ne s’entendent pas, concernant absolument tout.

écureuil savant

Le végétarien

Celui-là devrait être simple : un végétarien ne mange pas de chair animale (viande ou poisson), mais consomme des produits laitiers et des œufs.

Apparences que ce n’est pas ça.

Le végétarisme est en fait la grande famille de ceux qui ont décidé de supprimer certains aliments de leur alimentation :

Le pesco-végétarien : c’est un végétarien qui ne mange pas de viande, mais son alimentation inclue poisson et fruits de mer, produits laitiers et œufs.

Le lacto-végétarien : lui ne se permet aucune chaire animale, mais s’autorise les produits laitiers et les œufs.

L’ovo-végétarien : Pas de chaire animale. Pas de produits laitiers. Des œufs.

Le végétalien : ne mange aucun produit d’origine animale, incluant les produits laitiers et les œufs.

Le végan : c’est un dérivé du mot anglais veganism. En français, le mot est récent et accepté sous différente forme. Le grand dictionnaire terminologique québécois préconise cependant l’expression «végétalien intégral».  En plus d’adopter la même alimentation que le végétalien, le végétalien intégral ou végan va un peu plus loin :

Le végétalisme intégral est une philosophie et un mode de vie qui exclue, autant que possible et faisable, toute forme d’exploitation et de cruauté envers les animaux pour la nourriture, l’habillement et tout autre objectif et, par extension, c’est une promotion du développement et de l’utilisation d’alternatives non-animales au bénéfice des humains, des animaux et de l’environnement. J’ai l’air très intelligente, mais je suis permise une traduction libre de la définition de The Vegan Society (www.thevegansociety.com).

On doit en fait le terme vegan à Donald Watson et cinq de ses collègues végétariens et non-consommateurs de produits laitiers. Ils voulaient un mot pour définir leur mode de vie et ont ainsi fusionné les trois premières et les deux dernières lettres de vegetarian.

Le végétalisme comprend deux autres formes d’alimentations :

Le fruitarisme : une personne qui adopte cette alimentation consomme des fruits, des noix et des graines, entre autre.

Le crudivorisme : le crudivore ne fait pas cuire sa nourriture. Il mange donc des fruits et légumes, des noix, des légumineuses, des graines…le tout, cru!

La mode est aussi aux pratiques pseudo-végétariennes, comme le flexitarisme (incorporer des produits d’origine animale de temps en temps dans un régime végétarien) ou le semi-végétarisme (consommer de la viande, des fruits de mer et des poissons en petite quantité). Le pesco-végétarien peut également entrer dans cette catégorie, à mon avis, car c’est un végétarien qui ne mange pas de viande, mais son alimentation inclue poisson et fruits de mer, produits laitiers et œufs.

radis souriants

En bout de ligne, c’est plus important de savoir ce qu’on est…l’étiquette qu’on se donne importe peu, non?

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *